23 mai 2016

Article « en coulisse »

Star d’un soir sous l’objectif de Brice – reportage

Il fait plutôt gris lorsque l’on arrive sur le magnifique site du Castel des Anges à Wailly-Beaucamp.

Je suis passée plusieurs fois devant, avec l’espoir qu’un jour je pourrais attiser ma curiosité et y entrer.

Amélie-Lou est déjà là, avec sa maman, 4 robes et 3 paires de chaussures « au cas où ». C’est son 1er shooting, elle n’en connait pas les codes. Tout juste élue dauphine de l’élection Miss Pays du Montreuillois, elle commence seulement à être à l’aise dans ses chaussures à talon.

Brice nous rejoint, il est 18h30. Il ne fait pas chaud mais il aimerait exploiter le jardin : le lilas, les glycines sont en fleurs, les allées fraichement tondues, le lierre s’entortille sur la vieille pierre… le décor est planté.

C’est le moment des réglages pour Brice. Son visage oscille entre concentration et évasion. Il balaye des yeux le jardin, tourne sur lui-même, et revient vers Amélie-Lou qui se frotte les bras dans sa jolie robe rose et son diadème de princesse.

Après quelques minutes de silence, c’est parti. La jeune fille de 19 ans prend d’abord la pose comme elle le sent, puis Brice, naturellement, la guide. Le lien de confiance se crée. Il n’est pas très bavard. Ça tombe bien, elle ne l’est pas non plus. Premiers essais et premières images :  Amélie-Lou est ravie et rassurée. Rien que sur le petit écran de l’appareil photo, c’est déjà bluffant. Un rayon de soleil vient percer le ciel : on se croirait dans une pub de Nina Ricci.

 

Bon c’est vrai que ça caille, on va peut-être se rentrer. D’autant que dans chaque pièce du château, on s’émerveille et les idées fusent, sous le regard bienveillant de Sandrine, la châtelaine, qui nous laisse libres de prendre possession des lieux.

Amélie-Lou a passé une robe bleue marine, dos nue et légèrement sexy, c’est un autre univers qui se dégage de cet ensemble, plus adulte, avec toujours cette ambiance romantique, la vaisselle chic et chinée, les fleurs, les tableaux, les anges.

Assise dans son fauteuil Louis XVI, elle en jette la miss !

Brice dirige, de plus en plus sûrement, en même temps qu’il manipule son flash, change d’angle… quelque chose de simple et naturel s’est mis en place entre le photographe et son modèle.

 

Les pièces défilent et les cartes mémoires aussi. L’escalier, la salle du petit déjeuner, la suite, devant la fenêtre, devant la coiffeuse et son miroir à 3 faces, devant le piano… On ne les arrête plus.

Ce sont les gargouillis des estomacs qui nous ramènent à la réalité. Il est 21h, il faut être raisonnable… Il est temps de se rhabiller, de rechausser ses baskets, de remballer le matériel et de quitter ce lieu magique, tandis qu’on parle déjà de la « prochaine fois ».

 

Auteur : Marion Vandewalle

Modèle : Amélie-Lou Guilbart, 4ème dauphine Miss Pays du Montreuillois.
Photographe : Brice V. Portraits. Page facebook « Brice V. Portraits ». www.jingoo.com/briceportraits/
Maquillage : Eugénie – « La porte des sens » – Montreuil
Robes : « Frou- frou » et « Tendances » – Montreuil
Coiffure : « Mon coiffeur, ma famille exclusif » – Montreuil
Accessoires : Optique Testu et Christophe Renuart
Assistante mode : Sabine Guilbart